Bzzzzz... de nouvelles amies au CLE !


Nous avons proposé aux collégiens en 2014 l’atelier « Bzzzzzz ».
Au second trimestre l’atelier était proposé aux élèves de quatrième et de troisième, au troisième trimestre l’atelier continuait avec des élèves de sixième et de cinquième.
Dans cet atelier les élèves ont effectué en parallèle un travail de recherche documentaire sur le monde de l’apiculture, des abeilles et un travail de fabrication de ruches. Axel, élève de 5ème, a découvert comment se nourrissaient les abeilles et quels étaient leurs prédateurs.
Les élèves ont été d’une part sensibilisés au problème écologique qu’est celui de la disparition progressive des abeilles et à leur importance dans la pollinisation des végétaux et d’autre part ont pu réaliser la construction de deux ruches.

Une collaboration a été entretenue avec le collège Mandela d’Hérouville Saint Clair où trois ruches sont installées. Les élèves s’y sont rendus deux fois par cycle pour y observer les ruches (vides puis peuplées) et ainsi collecter des informations concernant les plans de fabrication d’une ruche de type Warré, (une ruche nous a été prêtée pour la prise de mesure et l’élaboration des plans), les conditions optimales d’installation…

Lors de ces sorties, c’est surtout l’observation de la ruche habitée qui a enthousiasmé le groupe et a permis de vaincre certaines appréhensions dues à la confusion avec les guêpes et les frelons !
Axel a pu "explorer l’intérieur de la ruche".

Une ruche est maintenant habitée et installée sur une terrasse de l’établissement. Anne, élève de 3ème, est fière que le groupe ait "construit sa propre ruche en bois à partir de plans".

Au-delà de la satisfaction de voir notre atelier aboutir à la mise en place d’un essaim, nous sommes particulièrement fiers d’avoir rencontré des élèves très motivés qui n’ont pas hésité à donner beaucoup de temps et d’énergie pour finir la construction et pour accueillir la colonie de 20000 abeilles à temps.

Les plus grands se sont montrés responsables et fiers de transmettre leur travail au plus jeunes qui se sont investis alors avec sérieux. Anne précise "Aujourd’hui encore nous continuons à aller voir nos ruches maintenant habitées".

L’atelier sera reproposé cette année au deuxième et au troisième trimestre (mêmes élèves concernés) pour poursuivre le projet.

Et prochainement une ruche franco-norvégienne verra le jour dans le cadre de notre partenariat avec le lycée de Bergen en Norvège.

Merci à Anne Lakdar et Axel Lepaulmier pour leurs témoignages.
Dorothée et Antoine, les encadrants de l’atelier.