Une vision extérieure de la SID


Nous nous sommes intéressés à la vision du personnel extérieur à la SID. Après quelques interviews, nous avons pu remarquer que le personnel de la restauration n’était pas concerné par la SID. D’ailleurs, ils nous ont admis : ’’Je ne connais même pas les sujets de vos SID’’. On peut donc en conclure que pour le personnel de restauration, la SID est une semaine comme n’importe laquelle. Néanmoins, lors de certaines SID comme la SID 4/3 sur le Japon il y a 3 ans, ils ont dû confectionner un repas japonais et donc s’investir dans une SID. Il n’est donc pas systématique que ceux-ci ne participent pas.
Aussi, en interrogeant le personnel de la direction nous avons pu avoir d’autres points de vue. En effet, pour la secrétaire et l’adjointe de direction ’’ La vie n’est plus pareille dans l’établissement ; on remarque plus de mouvement, le CLE vit différemment. De plus, voir les projets s’établir comme la gigantesque sculpture en papier de la SID lycée interroge et provoque de la curiosité et une envie de savoir ce que c’est."
La SID n’a donc aucun impact sur la vie professionnelle de ces personnes mais le fait que le lycée vit différemment rend les choses plus ludiques et on éprouve énormément d’enthousiasme à voir les élèves s’investir autant.

On peut aussi remarquer que Catherine (adjointe de direction) a produit au moins 30 blocs de papier pour la SID papier, par pur plaisir de le faire, par envie d’aider tout ces gens qui se donnent autant dans la construction.

JPEG - 372.6 ko

Catherine dans sa confection de cube

Matthieu Beuville, 1ES