Elèves et enseignants au séminaire de la FESPI - avril 2015


4 enseignantes ( Catherine NOYER, Loan SIMON HOURLIER, Rachel DUVAL et Virginie SENE) et 4 élèves de 4ème et 2nde ( Lison GARNIER, Maya JUSIEWISCZ, Mila PION et Zoé CASPAR) se sont rendues au séminaire de la FESPI qui se tenait au collège de Clisthène (quartier du Grand Parc.. lui aussi !), à Bordeaux les 3 et 4 avril.


20 photos, 20 secondes
Pour répondre à la commande de la FESPI, nous avons donc demandé aux élèves de noter les mots qui pour elles leur évoquer le CLE.
A partir de ces 20 mots, elles ont choisi les photos qui les illustraient le mieux.
Un peu stressées, le samedi midi, elles ont réussi cette performance avec brio devant une salle tout ouïe. Voici en vidéo leur prestation...

après quelques révisions...

Lors de ce week end nous avons assisté à 2 tables rondes :
- l’une sur l’historique de la création de la FESPI et ses perspectives intitulée "fondation de la FESPI, retour sur 10 années…"
- l’autre sur « Les obstacles et les nouveaux espaces pour l’innovation"

Lors de ces 2 journées nous avons aussi participé à des ateliers forums. Le choix a été difficile tant les intitulés étaient variés. Nous nous sommes donc réparties pour avoir une vison globale. C’ était l’occasion d’échanger et de s’enrichir des pratiques des autres ESPI. Voici quelques exemples :

- "L’espace rêvé...aux prises avec l’espace vécu" où nous avons évoqué la nécessité du sentiment d’appartenance à la structure en faisant du collège un espace ouvert, des classes des lieux d’appropriation et de partage pour les élèves et les professeurs, en s’appropriant tous les espaces (couloirs, escaliers, passerelles, murs extérieurs , cour) et en mettant en valeur les productions des élèves.
- "Développer la reflexivité du professionnel en situation d’écoute" dont le contenu consistait à se poser la question de ce que signifie écouter, à quoi ça sert, qu’est ce que ça demande à l’écoutant, mais aussi quelle(s) attitude(s) nous déstabilisent, nous hérissent, comme écoutant.
-  "Ecouter, ausculter, espionner…" Nous nous sommes interroger sur la notion
même d’écoute, pour se demander ce qui se joue dans cette relation entre le professeur et son élève, quand ce dernier est en quelque sorte "sur écoute".
- "La bienveillance…et ses limites ?"
- "Des espaces pour la philosophie"

Le samedi après midi a été l’occasion pour l’ensemble des élèves présents de se réunir en atelier pour échanger sur les différentes pratiques dans leur établissement. A la suite de cet atelier, ils ont été invité à conclure ce séminaire en apportant leurs témoignages sur le vécu de ces 2 journées.

Et que disent nos élèves de ces 2 journées ? :
Pour Zoé et Maya le séminaire leur à beaucoup apporté en tant qu’ élèves. Elles ont pu partager des ateliers forums avec des enseignants et entendre leur vision de l’école. Le vendredi matin, elles ont découvert que Loan était présidente de la FESPI... encore pour quelques heures !
Le contact avec les autres élèves des ESPI a été très riche. "Ils trouvent que nous sommes plus encadrés et ont l’impression qu’on n’est moins proches des profs alors que si... bon, c’est vrai qu’on ne fait pas de fête avec eux !"

Mila précise que "nous sommes tous expérimentaux à notre façon mais nous sommes considérés comme le plus classique des ESPI". Mila a bien conscience qu’elle ne serait pas au CLE si nous étions le LAP ou un micro lycée qui accueille uniquement des décrocheurs.

Lison nous confie également que ce week end a aussi été l’occasion de "connaître 2 lycéennes de son établissement", Zoé et Maya et rajoute que les tables rondes étaient "un peu longues pour les élèves et le vocabulaire pas toujours adapté."

Mr REUTER, grand témoin de ce séminaire, a conclu que la FESPI montrait une grande diversité des dispositifs et des pratiques tout en conservant des valeurs communes. Il a souligné la nécessité de garder la mémoire de toutes ces innovations/ expérimentations et ce dans le but de diffuser le plus largement possible.

Le week end s’est achevé par une soirée festive pour fêter les 10 ans de la FESPI.

Retour sur Caen le dimanche... un retour un peu épique !

Un grand merci à l’équipe de Clisthène pour leur accueil et leur organisation ainsi qu’au bureau de la FESPI, et plus particulièrement à Loan, présidente de la FESPI de 2012 à 2015.