Ateliers cinéma / échecs et creative workshop - 2e trimestre 2015


3 élèves de l’atelier Relations Extérieures, Lise, Laura et Luz sont allées à la rencontre des encadrants d’ateliers et des élèves de 4/3 pour recueillir leur témoignage et leurs impressions.

- Atelier Cinéma et histoire de l’Allemagne 
Valérie, encadrante d’atelier :
Le but premier était de faire découvrir la chronologie de l’histoire de l’Allemagne à travers des films. Ils ont commencé par regarder le film Métropolis (1927), après un travail dessus, ils ont découvert l’histoire de l’Allemagne pendant les années 30. Ils ont ensuite réalisé le même travail sur des résistants pendant le Nazisme.

Axel Vilain, 3e :
Je me suis inscrit à cet atelier pour avoir plus de connaissance sur l’histoire de l’Allemagne. J’ai appris des choses qui pourront peut-être m’aider pour le brevet. C’était bien et instructif.

- Atelier Échecs
Romain, encadrant de l’atelier :
"L’objectif de cet atelier est de s’initier au plus vieux jeu de plateau du monde. Les élèves ont découvert le déplacement des pièces, les règles et ont reçu quelques conseils pour bien débuter une partie. Ensuite, place au jeu, soit avec l’adversaire de son choix, soit dans une petite compétition sur le principe des tables montantes/descendantes"

Teddy Docagne, élève de 4e :
"J’ai pris cet atelier car c’est celui qui me plaisait le plus, parce que j’aime bien les échecs. On a appris plusieurs techniques, ma préférée est celle ou l’on peut gagner en deux coups."

Pierre Samson, élève de 3e :
"Je l’ai choisi parce que les échecs c’est un jeu qui m’intéresse et comme je ne connaissais pas encore, je me suis inscrit. J’ai tout appris. J’aime bien les jeux de sociétés en général et là franchement j’aime bien parce qu’il faut réfléchir un peu, en plus j’aime bien l’ambiance."


- Le Cinéma de Méliès
Stéphane, encadrant de l’atelier :
C’est un atelier vidéo qui à pour objectif de faire découvrir la prise de vue et la caméra. Au départ le but était de réaliser un court-métrage muet en noir et blanc avec pour contrainte de faire disparaître un personnage. Les élèves devaient réaliser un film fantastique avec comme contrainte un lieu exigé pour leur deuxième projet.

Lucile Nabat, élève de 4e :
J’ai pas trop choisi le cinéma de Méliès, je voulais un autre atelier mais en fait c’est bien. J’ai appris à faire du montage et à bien placer la caméra quand on filme. En fait c’est super parce qu’on fait des films et c’est bien.

Mathurin Royer, 4e :
J’ai choisi cet atelier parce que c’est marrant de faire des films. J’ai appris à faire un peu de montage. Je trouve que l’atelier est bien parce que c’est rigolo, par exemple, je me suis déguisé en princesse pour notre film. Et puis on peut aller partout.


- Atelier Creative Workshop :
Esteban Desloques, élève de 3e :
"J’ai choisi cet atelier parce que je pensais que ça pourrait être bien pour m’améliorer en Anglais et aussi parce que le thème me plaisait. Ça m’a appris que même si c’est en Anglais et qu’on n’aime pas trop ça c’est intéressant et j’ai appris plusieurs mots en Anglais. En conclusion l’atelier était bien."

Mathéo Dauphin, élève de 3e :
"Je n’ai pas choisi cet atelier parce que j’étais malade du coup on me l’a imposé. À la base je ne suis pas fan de BD donc sur le coup ça ne m’a pas vraiment plu, mais au final je me suis approfondi en Anglais."